lundi 3 novembre 2008

Cycles



Heureusement, il y aura toujours quelqu'un tôt ou tard pour nous faire remarquer nos erreurs.